La RTS reçoit sur son plateau le chantre GUI RODRIGUE

La RTS reçoit sur son plateau le chantre GUI RODRIGUE, un musicien emminant du Togo. Mr Gui nous démontre à travers son concept “Bethel Praise” que La louange qui est sœur jumelle de l’adoration est une expression surtout orale très importante dans la vie du chrétien et de l’Église. Sans elle, une assemblée chrétienne est comme éteinte. Ce n’est donc pas pour des raisons esthétiques ou pour satisfaire la chair que l’église locale doit avoir la louange comme mode de fonctionnement. C’est profondément spirituel. Parcourons ensemble sa musique et son ministère

RTS : Voudriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

GUI. Je suis à l’état civil ADOUKONOU BAGAN M. Rodrigue Joël, plus connu sous le nom de Gui Rodrigue.

RTS : Qu’est-ce qui vous a motivé à embrasser cette carrière de musique Gospel ?

GUI. Ma venue au Gospel s’est faite d’elle-mê J’ai, par la grâce de Dieu, connu le Seigneur très-tôt. Et j’ai découvert que c’est au ministère de chantre qu’Il m’appelle. Je n’ai donc pas résisté à son appel. C’est pourquoi, chanter le gospel, pour moi, c’est une vocation. C’est mon métier, c’est ma vie. Comme l’apôtre Paul le dit: « malheur à moi si je ne prêche pas l’évangile… », je dis aussi « malheur à moi si je n’exerce mon ministère de chantre ».

RTS : Voudriez-vous partager votre parcours dans ce métier avec nos lecteurs ?

GUI. J’ai commencé ma carrière musicale en 1996 en tant que choriste et percussionniste dans le groupe musical de mon é Après avoir accompagné l’artiste togolaise de la chanson Gospel Feue HOSSOU Namela, j’ai débuté ma carrière solo en 1999 où j’ai sorti mon premier album intitulé « Alléluia». Six (6) ans plus tard, vient le tour d’un deuxième opus du nom de « Le Départ » pour insinuer un nouveau commencement dans ma carrière. En Novembre 2008, je sortis mon troisième album intitulé « Je Réussirai » avec « Essé », tube international très apprécié de tous. Cet album m’a justement permis de sillonner le monde notamment le Bénin, le Ghana, la Côte-D’Ivoire et les Etats-Unis où j’ai effectué plusieurs tournées dans plusieurs Etats en 2013 et 2014.

RTS : Voudriez-vous partager votre parcours dans ce métier avec nos lecteurs ?

GUI. Le 25 Octobre 2015, j’ai lancé mon 4ème album intitulé « BETHEL PRAISE ». Ce nouvel album entièrement consacré à la louange et à l’adoration vient répondre aux besoins croissants de véritables chants de louange au cours des temps de louange dans nos églises. Il est composé de cinq (5) chants de louange et de trois chants d’adoration, tous compilés. Il offre une « gamme » variée de chants aux chantres et à toute personne qui voudrait passer du temps dans la louange et dans l’adoration.

Mais je ne suis pas seulement chantre. Par la grâce de Dieu, je suis aussi coach vocal, c’est–à–dire formateur en technique vocale, et aussi formateur sur le ministère de la louange. C’est à cet effet que j’ai fondé en 2006, lEcole de louange Elishama, réservé aux chantres en général, et aux conducteurs de louange et d’adoration en particulier. L’Ecole de louange Elishama a déjà formé plusieurs chantres au ministère de la louange, en Afrique et aux Etats-Unis d’Amérique. Et ces derniers sont maintenant pleinement opérationnels dans le champ de Dieu. Toute la gloire au Seigneur !

En outre, je m’intéresse aussi fortement au cas des populations défavorisées surtout les veuves et les orphelins. J’ai ainsi créé la fondation nommée « La Flamme de lEspoir »[1] qui vient justement en aide à cette frange de la société qui est souvent marginalisée ou carrément ignorée, parcourant à cet effet les contrées les plus pauvres pour aider, autant que possible, ces populations. En Décembre 2012, j’ai organisé un concert de levée de fonds pour subvenir aux besoins en vivre et en vêtements d’un certain nombre d’orphelins et d’enfants de rue à Lomé (Togo – Afrique de l’Ouest).

En Septembre 2013, j’ai visité la contrée de Papri (village pauvre situé à 36 KM au Nord-Est de Dapaong, ville elle-même située à environ 600KM de Lomé, la capitale du Togo) pour offrir des kits de fournitures scolaires à plus de 300 jeunes écoliers et élèves.

RTS : Pouvez-vous nous donner en quelques mots, une idée sur votre source d’inspiration ?

GUI. En tant que serviteur au service du Seigneur Jésus, mon unique source d’inspiration est le St-Esprit dont Il nous a fait grâ C’est Lui qui « pilote» mes compositions, mes interprétations, etc.…

RTS : Dans ta carrière, combien d’album as tu déjà lancé ?

GUI. J’ai, par la grâce de Dieu, quatre (4) albums à mon actif. Le dernier en date, dédicacé le 25 Octobre 2015, est intitulé « BETHEL PRAISE».

RTS : Quels messages véhicule le concept «  Bethel Praise » ?

GUI. BETHEL PRAISE est un appel à la louange – la vraie – et à l’ Dans nos églises aujourd’hui, nos moments de louange et d’adoration ressemblent plutôt à de l’animation avec en vedette le chantre principal (le lead), qui, au lieu de conduire le peuple de Dieu à louer et adorer Dieu convenablement, le conduit plutôt à se « réchauffer», ceci, parce qu’il utilise des chants inappropriés pour ce moment. BETHEL PRAISE vient donc apporter une solution à cet état de chose.

RTS : Comment le peuple de Dieu a accueillit l’album?

GUI: Avec beaucoup d’ Et ce n’est pas seulement le monde chrétien qui l’a accueilli, mais même les non-convertis aussi commencent par beaucoup l’apprécier.

RTS : Vous avez eu à faire beaucoup de concerts. Pouvez-vous nous en énumérer quelques-uns ?

GUI: Ce serait très difficile d’énumérer les concerts auxquels j’ai pu participer, car il y en a énormément. Je pourrai juste rappeler mes tournées américaines effectuées en 2013 et 2014 qui m’ont fait tourner dans plusieurs états et villes américains comme Washington, Texas, Moline, Maryland, Philadelphie, pour ne citer que ceux-là. J’ai aussi participé à plusieurs évènements Gospel d’envergure internationale à Cotonou (République du Bénin) avec des chantres de renom comme Pasteur Marcel Boungou, le groupe gospel ivoirien Shekina, Martine Carrière (Guadeloupe), Arnaud Migan (Bénin), et aussi à Lomé avec Constance, elle aussi de la Côte-d’Ivoire.

RTS : Qu’est ce qui vous différencie des autres musiciens ?

GUI: Dieu nous a appelés à diverses missions sur terre. Et il a doté chacun de capacités particulières pouvant l’aider à réussir la mission à laquelle il est appelé. En conséquence, j’ai aussi ma particularité dans le ministère que j’ Seulement, je n’aime pas tellement en parler. C’est une affaire entre mon Maître et moi (rire).

RTS : Quels sont vos futurs projets concernant les enfants pauvres et votre musique en général ?

GUI: J’ambitionne vraiment et sincèrement de construire deux (2) nouveaux bâtiments scolaires à Papri, le village dont j’avais parlé plus haut dans l’ Les conditions dans lesquelles les enfants vivent et étudient là-bas sont déplorables. Je profite de votre interview pour lancer un appel à toutes les bonnes volontés de nous soutenir dans ce projet. Il ne suffit pas de prêcher « Jésus vous aime» et puis partir. Il y a vraiment la misère dans cette localité. Nous devons faire quelque chose pour y apporter une solution durable. Et l’une de ces solutions, c’est l’éducation. Les filles sont mariées à un âge précaire, déjà à 11 ou 12 ans à des hommes qui peuvent être leurs grands-pères. Les parents de ces dernières agissent ainsi pour percevoir les dots. C’est là une des conséquences de la misère et de l’analphabétisme. Mon cœur bat pour ce village. Ensemble, nous pourrons relever ce défi.

Sur le plan musical, je prépare une autre tournée américaine et européenne au cours de l’année 2016, et déjà l’album qui va suivre, c’est-à-dire le 5ème.

RTS : As tu un conseil à donner à la génération future de la musique Gospel ?

GUI: Si je peux me permettre un conseil, je parlerai de la consé Le vase qui se conserve pur se fera utiliser par le seigneur à des choses nobles. Et puis, c’est l’onction qui fait la différence et non la puissance et la technicité dans la voix. Bien entendu, je ne suis en aucune manière contre la belle voix. J’aimerais juste que les musiciens chrétiens fassent aussi attention à leur intimité avec le Seigneur, le Maître de la Moisson, et Lui obéissent. C’est ce qui les rendra particuliers et différents. Dieu doit être servi avec excellence!

RTS : Quel est votre mot de fin pour nos lecteurs  qui cherchent partout le refuge et le secours

GUI: Je voudrais leur dire: Jésus est la solution, le Refuge par excellence, notre Secours le plus sé Le meilleur choix que l’homme puisse faire pour sa sécurité ici sur terre et même après la mort, c’est Jésus et Lui Seul !!! Merci à vous de m’avoir accordé cette tribune pour m’exprimer. Soyez richement bénis !

[1] Pour plus d’informations, visitez notre site web www.fondationlaflammedelespoir.org

  • Mivasocial Africa - Comments